Ikebukuro, 池袋

•30 décembre 2010 • Laisser un commentaire

La fin de mon séjour commence à se rapprocher du point où il est temps de parler un peu de tout ces lieux que l’on fréquente assez souvent, desquels on se dit que l’on aura bien l’occasion d’en parler à un moment sur le blog, mais qui finalement risque de ne pas avoir voix au chapitre. Il y a déjà deux ans, certains de ces lieux étaient passé sous silence, alors en vue des bonnes résolutions de l’année, je m’attèle aujourd’hui à réparer certains oublies.

Ikebukuro est un quartier réputé comme étant « sensible » du nord ouest de la ville. Comprenez par là que des populations chinoises et coréennes et vivent en grand nombre, et que cela a une influence directe sur les loyers (peu de japonais sont prêt à vivre dans ce type de voisinage). Rajoutez au tableau une petite ambiance de yakuza, et vous obtenez un terreau propice à certains romans. Dans les faits cependant, le paysage urbain ne diffère pas particulièrement du reste de la ville, donc pas de Chinatown touristique comme à Yokohama ou à Kobe, et sauf à savoir où regarder, il n’y a pas spécialement matière à en faire plusieurs romans. Il s’agit avant tout d’image donc.

Il y a cependant une vrai spécialité locale. Les chouettes. Oui, le truc qui ressemble à un Totoro, mais avec des plumes. L’explication de ce phénomène vient d’un petit jeu sémantique, puisque le mot signifiant chouette en japonais, fukuro, 梟, se prononce la manière que le mot signifiant sac, fukuro, 袋, qui se trouve dans le nom du quartier. Rajouté à cela le fait que la chouette est associée aussi à l’image de la bonne fortune, et vous obtenez un quartier ou ce type de bête à plume se retrouve un peu partout.

Un commissariat de quartier ? Et si on le faisait en forme de tête de chouette ?

Besoin d’un lieu de rendez-vous dans la gare ? rendez-vous à la chouette !

L’impression d’être surveillé dans ce même métro ? Non, juste une chouette au plafond.

Joyeux noel

•25 décembre 2010 • Laisser un commentaire

Noël assez japonais de mon coté, avec le triptyque izakaya-kombini-club à Shibuya.

Illuminations, Shiodome

•21 décembre 2010 • Laisser un commentaire

Direction aujourd’hui Shiodome, où, nombreuses boutiques obligent, les illuminations de noël sont là aussi particulièrement soignées. Comme dans le cas de Tokyo Midtown, des spectacles sons et lumières réguliers sont programmés, histoire de maintenir les clients le plus longtemps possibles sur le site (esprit de noël…). Il s’agit au passage d’un des derniers articles sur le sujet, ce type d’illuminations s’arrêtant au Japon en général à noël.

Illuminations, Roppongi

•17 décembre 2010 • Laisser un commentaire

Après Tokyo Midtown c’est logiquement avec Roppongi que le blog enchaine, les deux quartier étant situés à quelques minutes à pieds l’un de l’autre. Autre ambiance cette fois, puisque le quartier a un cadre un peu mieux fournis, et peu donc jouer un peu plus avec ses atouts. Comme vous allez le voir, les habitants du lieu s’adaptent assez bien à l’environnement saisonnier, même si pour le coup l’esprit de noël doit revoir sa copie.

Arbre de noël ?

Renne du père noël ?

Tokyo Midtown Christmas Illumination, 東京ミッドタウン クリスマスイルミネーション

•13 décembre 2010 • Laisser un commentaire

Suite de la série sur les illuminations de noël avec cette fois un passage par Tokyo Midtown, une grande galerie commerciale non loin de Roppongi. Le lieu est plutôt occupé par des boutiques de luxes, hormis le 7/11 et le Starbucks que l’on trouve à peut près partout, et du coup l’opération est davantage mise en place dans un but de prestige que pour doper les ventes. Les activités mises en place ne se limitent pas à l’intérieur des bâtiments, mais débordent bien au delà des murs, colonisant même pour l’occasion un parc situé à proximité.

Bon, boutique de luxe ne rime pas nécessairement avec bon gout…

Marché de Noël de Strasbourg

•9 décembre 2010 • Laisser un commentaire

Non, vous ne vous êtes pas trompé de blog, et je n’ai pas fait mon passager clandestin dans le traineau du père noël.

Histoire de montrer que la Bretagne n’est pas la seule région française à faire sa promotion ici, petit détour à l’est de Tokyo, avec le marché de Noel de Strasbourg qui s’est délocalisé ici pour quelques semaines (les rennes demandaient trop de fourrages en plus de leurs RTT)

Prenez donc un endroit assez passant comme l’une des gares de la Yamanote, coller-y 5 baraques en bois sous des guirlandes électriques. Essayez de faire en sorte que la pub pour le sponsor (Air France) ne deviennent pas plus grand que les baraques (essayez), et dispersez un peu partout des produits de terroir, des images de la région, en gardant à l’esprit que l’odeur d’un Munster peut poser quelques problèmes aux nez qui n’y sont pas habituez depuis l’enfance. Rajoutez des japonais qui rentre chez eux après le boulot, et vous obtenez… 620 000 visiteurs ?!?

Notez le discret logo de fujifilm à gauche qui est juste dans le champs dès que l’on prend des photos

Bon, je ne cache pas avoir un instant faillit craquer pour un Münster. Puis je me suis rappelé que le pauvre avait du faire quelques heures en avion, et qu’il devrait encore faire un peu de route dans mon sac. J’ai donc pensé à la pauvre grand-mère qui serait assise à coté de moi dans le train, et finalement je me suis abstenu.

Le père noël devrait donc prendre ce geste en compte pour l’attribution de mes cadeaux cette année. S’il se dévoue pour embarquer et transporter lui-même ce produit, je suis certain que ses rennes ne lui en tiendront pas rigueur. Enfin, pas trop.

The Green Hornet

•5 décembre 2010 • Un commentaire

Cette petite bête s’amuse depuis quelques temps à faire des aller-retours dans le ciel de la capitale. Comme pas mal de petites bêtes, celle-ci est bien quand elle est à distance. Pas de bol pour certains étudiants, le campus de Komaba est l’un des point où elle aime venir pour faire ses demi-tours, vrombissements de moteurs en prime. Reste l’opportunité de parler un peu de la vue que j’ai depuis ma chambre 😉